Achat Molnupiravir sans ordonnance en France

acheter molnupiravir

Le molnupiravir est un médicament antiviral approuvé pour le traitement du COVID-19. Ce médicament bloque la reproduction du virus et empêche le développement d’une forme grave de la maladie. Un traitement de cinq jours réduit le risque d’hospitalisation de plus de 30 %.

Le spectre d’utilisation du molnupiravir comprend les infections à Omicron, Delta et autres types de coronavirus. Les experts prévoient que le médicament restera efficace même si de nouvelles souches d’agents pathogènes apparaissent. Grâce à la polyvalence du médicament, vous pouvez vous sentir protégé même pendant les exacerbations de la pandémie.

Acheter Molnupiravir en ligne
ivermectine comprime

Obtenez le même médicament pour moins cher avec le Molnupiravir générique. À partir de 242 € seulement pour un paquet de Molnupiravir 200mg, y compris la livraison gratuite, pour des prix à partir de 199 €. Aucun abonnement n’est requis. Privé et sûr.

Le médicament a été approuvé par l’Agence européenne des médicaments (EMA) et est disponible dès maintenant. Pour acheter du Molnupiravir, veuillez utiliser notre pharmacie en ligne. Nous offrons la livraison la plus rapide possible en France afin que vous puissiez commencer à traiter votre coronavirus en temps voulu.

A quoi sert le Molnupiravir ?

Jusqu’en octobre 2021, l’infection légère à modérée par le COVID-19 était principalement traitée par un traitement symptomatique et de soutien. Les médecins ont recommandé de se reposer, de boire beaucoup de liquide, de prendre des antipyrétiques et de prendre des vitamines C et D. Parfois, des antibiotiques étaient prescrits pour prévenir les complications bactériennes.
Le molnupiravir est devenu une alternative plus efficace à ce type de traitement. Le médicament stoppe la progression de l’infection à coronavirus, l’empêchant d’évoluer vers une forme grave. La prise de ces gélules réduit le risque de pneumonie et de graves problèmes respiratoires.

Ce nouveau médicament est particulièrement utile pour les personnes qui présentent un facteur de risque de développer le COVID-19 :

  • l’âge de plus de 60 ans ;
  • dysfonctionnement chronique des reins ;
  • le diabète sucré ;
  • maladie pulmonaire obstructive ;
  • l’obésité ;
  • maladie cancéreuse maligne.

Une méthode moderne de traitement permet de réduire la gravité de vos symptômes. La fièvre, l’essoufflement, les maux de tête et la perte d’énergie seront beaucoup moins problématiques dès que vous commencerez à prendre le médicament.

Les médecins ne prescrivent pas le Molnupiravir pour le coronavirus, qui s’accompagne d’une réduction importante de l’oxygénation. Pour cette raison, le médicament est rarement utilisé pendant un traitement hospitalier.
Ne prenez pas les gélules à titre prophylactique – elles ne contribuent pas à prévenir les infections. N’achetez le Molnupiravir en pharmacie qu’après un test positif pour une infection à coronavirus.

Utilisation dans d’autres infections virales

Le molnupiravir n’est actuellement approuvé que pour le traitement du COVID-19. Toutefois, lors d’essais cliniques, il a donné de bons résultats contre d’autres virus à ARN.

Grippe saisonnière et grippe aviaire

Chaque année, au moins une épidémie de grippe est signalée en France. En raison de l’émergence régulière de nouvelles souches du virus, il n’a pas été possible pendant longtemps de créer un remède suffisamment fiable. Un médicament suffisamment fiable a été utilisé pour prévenir une évolution grave de la maladie :

  • Vaccins dont la composition doit être adaptée au type de grippe actuel.
  • Inhibiteurs de la neuraminidase qui empêchent la propagation des virus. Ceux-ci peuvent avoir des effets secondaires graves et doivent donc être pris sous la surveillance d’un médecin.
  • Les amantadines augmentent l’effet d’autres médicaments, mais ne sont pas adaptées en tant que monothérapies.

Avec l’arrivée du Molnupiravir, la lutte contre les épidémies de grippe deviendra plus facile. Le médicament perturbe le mécanisme de multiplication qui est commun à toutes les variétés du virus. Par conséquent, dans un avenir proche, une courte cure de capsules sera suffisante pour la récupération.

Virus respiratory syncytial

Ce type de micro-organisme provoque des infections des voies respiratoires inférieures. La maladie s’accompagne de symptômes bénins, mais provoque occasionnellement une bronchiolite et une pneumonie. Une évolution sévère de la maladie dans l’enfance augmente le risque de développer un asthme bronchique à l’âge adulte.

Le molnupiravir peut accélérer le traitement des maladies causées par le virus respiratoire syncytial. L’utilisation du médicament facilitera la lutte contre les germes dangereux et minimisera les risques de complications.

Ebola

Les Ebolavirus ont provoqué plusieurs épidémies dans des pays d’Afrique et du Moyen-Orient. La dernière épidémie de fièvre hémorragique Ebola a eu lieu en 2015. À ce jour, un vaccin efficace a été mis au point et il est prévu d’utiliser le Molnupiravir pour lutter contre l’infection. Des études ont montré que le remède antiviral soulage les principaux symptômes de l’infection et devrait réduire plusieurs fois la mortalité.

Comment fonctionne le Molnupiravir

Dans le corps humain, le principe actif Molnupiravir est transformé en un analogue de la cytidine, une substance dont les virus ont besoin pour se reproduire. Pendant la réplication du micro-organisme, le médicament est incorporé dans l’ARN, ce qui entraîne des mutations. Les changements pathologiques provoqués par l’absence de cytidine véritable conduisent le plus souvent à la mort du virus.

La composition du molnupiravir lui permet de surmonter les mécanismes de défense des agents infectieux. Les exonucléases, qui peuvent remplacer les éléments d’ARN endommagés, ne répondent pas au médicament. Cela augmente le nombre de virus mutés et améliore les chances de récupération.

L’ingrédient actif est rapidement éliminé du corps. Sa concentration dans le sang est réduite de 50% en seulement 3-4 heures. Afin d’obtenir un effet thérapeutique stable, il est important de prendre les gélules selon un calendrier précis.

Comment le Molnupiravir a été développé

Le principe actif Molnupiravir a été synthétisé par Drug Innovation Ventures at Emory (DRIVE). Un brevet pour le médicament a été enregistré pour la première fois en 2018. Il était initialement prévu de l’utiliser pour traiter l’encéphalite équine, mais des recherches approfondies ont ouvert des perspectives plus larges. Ce médicament a un fort pouvoir antidote contre divers virus à ARN, dont le SRAS-CoV-2.

Les droits du Molnupiravir ont été repris par Merck, qui a poursuivi les essais. En juin 2020, les scientifiques ont constaté que le médicament était efficace dans le COVID-19. Un essai sur l’homme a montré que la prise des gélules réduisait le nombre d’admissions à l’hôpital de plus de 30 % et le taux de mortalité d’un facteur 9.

Entre octobre et décembre 2021, l’utilisation du Molnupiravir a été approuvée au Royaume-Uni, en Australie, au Danemark et aux États-Unis. Depuis le début de l’année 2022, la demande de ce médicament antiviral est en augmentation en Europe. Le médicament original est commercialisé sous le nom de Lagevrio.

Plusieurs sociétés pharmaceutiques de l’Inde et du Bangladesh ont annoncé le lancement de génériques. Le prix du Molnupiravir a baissé avec l’introduction des nouveaux médicaments. Aujourd’hui, tout le monde peut obtenir une protection fiable contre l’infection par le coronavirus.

Comment prendre le Molnupiravir

Le molnupiravir est administré aux patients atteints du syndrome respiratoire aigu causé par le SRAS-CoV-2. Un test de COVID-19 doit être effectué avant de commencer à le prendre. Acheter Lagevrio ou ses génériques en premier lieu pour les personnes qui sont enclines à développer une forme grave de la maladie.

Le molnupiravir est pris à 800 mg toutes les 12 heures pendant 5 jours. Un traitement plus long peut être nuisible à votre santé. Si vous oubliez une dose, il n’est pas nécessaire de doubler la dose la fois suivante. Si vous avez moins de 10 heures de retard, utilisez le médicament immédiatement et continuez avec le programme de traitement standard.

L’agent antiviral doit être pris par voie orale avec de la nourriture ou séparément. Le régime alimentaire n’a aucun effet sur l’absorption du Molnupiravir. La consommation d’alcool pendant le traitement est strictement interdite.

Les patients souffrant d’insuffisance rénale ou hépatique n’ont pas besoin de réduire la dose. Les personnes âgées reçoivent également le traitement standard.
Continuez à respecter les restrictions de quarantaine après la fin du traitement. Lagevrio améliore votre santé mais ne garantit pas l’éradication de toute la population du SRAS-CoV-2. Vous pouvez être une source d’infection même en l’absence de symptômes.

Contre-indications à l’utilisation du médicament

Des études cliniques ont montré que le Molnupiravir est dangereux pour les enfants. Par conséquent, le médicament n’est pas prescrit :

  • En pratique pédiatrique. Chez les patients juvéniles, le médicament peut provoquer des troubles du développement des os et des cartilages ainsi que d’autres effets secondaires.
  • Les femmes enceintes. Le molnupiravir a des effets tératogènes, provoquant des problèmes de développement et des anomalies graves chez le fœtus.
  • Les mères qui allaitent. On ne sait pas si le médicament passe dans le lait maternel. Par mesure de précaution, les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre le médicament antiviral.

Il est conseillé aux patientes en âge de procréer d’utiliser une méthode de contraception fiable pendant le traitement et pendant un certain temps après. Les femmes peuvent arrêter la contraception 4 jours après la dernière dose, tandis que les hommes ne peuvent l’arrêter qu’après 3 mois.

Lagevrio ne doit pas être utilisé par les personnes qui sont hypersensibles aux effets du Molnupiravir. Si vous vous sentez mal après avoir pris les gélules, prévenez immédiatement votre médecin.

Les recherches sur ce médicament sont en cours et la liste des contre-indications à son utilisation pourrait s’allonger.

Effets secondaires le Molnupiravir

La probabilité de ressentir des effets secondaires indésirables lors de la prise du médicament est faible. Environ 3 % des patients se plaignent de troubles digestifs, de nausées et de diarrhées. Des vertiges ont été signalés dans 1 % des cas.

En cas de surdosage, vous êtes plus susceptible d’avoir des effets secondaires. Si vous prenez accidentellement un grand nombre de gélules, consultez votre médecin. Dans la plupart des cas, une thérapie de soutien suffit à améliorer votre bien-être.

Si vous vous sentez mal à l’aise après avoir pris une dose standard de Molnupiravir, dites-le à votre médecin. En fonction de la réaction individuelle de votre organisme au médicament, un spécialiste adaptera votre traitement contre l’infection à coronavirus.

Quels autres médicaments peuvent être utilisés pour traiter le COVID-19 ?

Deux autres médicaments, le Favipiravir et l’Ivermectin, sont envisagés pour le traitement de l’infection respiratoire causée par le coronavirus. Ces médicaments n’ont pas le même potentiel que le Molnupiravir, mais leurs recherches sont en cours.

Favipiravir

Développé en 2002 au Japon pour le traitement de la grippe. Le favipiravir est également actif contre d’autres virus à ARN, dont le SRAS-CoV-2. Le favipiravir est recommandé pour COVID-19 dans certains pays.

Le traitement par le Favipiravir doit être court en raison du risque d’effets secondaires. Un traitement à long terme par le Favipiravir augmente le taux d’acide urique dans le sang, ce qui peut avoir un effet négatif sur la santé.

Ivermectine

L’ivermectine est un antiparasitaire, mais elle peut également bloquer la réplication de certains virus. L’ivermectine agit également sur les agents pathogènes COVID-19. En outre, le médicament a un effet anti-inflammatoire et accélère la régénération des tissus endommagés pendant la maladie. Les scientifiques déterminent actuellement la dose optimale d’Ivermectin, qui produirait un effet thérapeutique durable et resterait sans danger pour la santé

Questions fréquemment posées sur le Molnupiravir

Puis-je acheter du Molnupiravir sans ordonnance en France ?

Ce médicament est disponible sans ordonnance médicale dans les pharmacies en ligne. Pour éviter d’éventuels effets négatifs sur votre organisme, lisez la notice du médicament antiviral avant de l’acheter. Ne prenez pas le Molnupiravir si vous avez des contre-indications. Vous devez savoir que le traitement ne peut être commencé qu’après un test positif pour le COVID-19. Ce médicament n’est disponible que dans les pharmacies officielles, sur ordonnance.

Le médicament est-il compatible avec les autres traitements de l’infection à coronavirus ?

Lorsque vous prenez Lagevrio de Merck et des préparations similaires, vous ne devez pas abandonner les traitements traditionnels. Restez au lit, prenez des antipyrétiques et des vitamines. Une combinaison de mesures thérapeutiques assurera un rétablissement rapide et permettra d’éviter les conséquences négatives sur la santé.

Où trouver les prix les plus abordables pour Molnupiravir

Dans une pharmacie en ligne, vous pouvez acheter le Molnupiravir à un prix promotionnel. Nous offrons le prix le plus bas pour le médicament contre le coronavirus en France.

Notre service vous permet d’économiser non seulement de l’argent mais aussi du temps. La commande est traitée et expédiée le jour du paiement et la livraison prend 5 jours ouvrables. Nous coopérons avec les représentants officiels du fabricant Molnupiravir, ce qui nous permet de réduire les prix et de garantir des produits de haute qualité.

Est-il possible de se rétablir en 5 jours avec Lagevrio ?

Le Lagevrio ne détruit pas les virus du SRAS-CoV-2 mais limite seulement leur capacité à se multiplier. Cela permet d’éviter le développement d’une infection à coronavirus et une hospitalisation. Après un traitement de 5 jours, certains symptômes de COVID-19 peuvent persister, mais l’organisme tolère plus facilement la maladie. La période de rétablissement complet est différente pour chaque patient.

Avis de non-responsabilité

Les informations contenues dans cette page sont données à titre indicatif et ne doivent pas se substituer à une consultation avec votre médecin. Lisez toujours les instructions avant d’utiliser le Molnupiravir. La pharmacie en ligne décline toute responsabilité quant aux conséquences d’une utilisation inappropriée.